(🚾) Les voyages forment la jeunesse

« Dans le cadre d’un projet commun initiĂ© par Julie (Maman escargot), je me suis jointe Ă  d’autres parents-Ă©ducateurs blogueurs afin de tĂ©moigner de mon expĂ©rience de scolarisation Ă  domicile. Le thĂšme proposĂ©: Ce que la scolarisation Ă  domicile reprĂ©sente pour vous (votre famille, vos enfants), ce que ça vous apporte et comment vous le vivez au quotidien. »

Un jour.

Je ne me souviens pas trop du moment prĂ©cis. De l’instant oĂč l’idĂ©e a germĂ©? OĂč l’Ă©lan de folie a pris forme. J’ai plutĂŽt l’impression que c’Ă©tait ce qui devait ĂȘtre. L’Ă©cole-maison ne s’est pas imposĂ©e dans notre vie. Elle a Ă©tĂ© la suite. Logique. De ce qui avait Ă©tĂ©. Et elle allait teinter ce qui allait s’offrir Ă  nous. Par la suite.

Point de départ.

Si vous nous avez dĂ©jĂ  lu vous savez. Vous savez que j’ai eu mon premier fils assez jeune. Je suis devenue adulte en devenant mĂšre. Et nous avons grandi ensemble. Pas Ă  pas. Tour Ă  tour, j’ai enfilĂ© les rĂŽles. Constamment maman. Mais ponctuellement Ă©tudiante. Puis travailleuse autonome. Nous nous sommes habituĂ©s Ă  une routine Ă  deux. Nous sommes devenus une Ă©quipe. Des compagnons de voyage.

Planifier.

Donc. Rien n’a rĂ©ellement Ă©tĂ© planifiĂ©. Nous sommes partis Ă  l’aventure. Simple de mĂȘme. Pas toujours en fait. Mais pour commencer du moins. Sans trop savoir oĂč on s’en allait. Ni oĂč ça allait nous conduire. Ni combien de temps on serait sur la route. C’est sĂ»rement dĂ» Ă  la candeur de la jeunesse. Mais ce fut merveilleux.

La route.

Le voyage aura Ă©tĂ© riche. PonctuĂ© de paysages splendides. De rencontres enrichissantes. D’expĂ©riences confrontantes. On aura vĂ©cu des moments de doute. D’incertitudes. On aura escaladĂ© des montagnes. Mais on aura tout traversĂ© ensemble. Comme l’Ă©quipe que l’on Ă©tait. Et on en ressort forts. Comme jamais je ne l’aurais cru.

Faut pas se leurrer.

Il y a eu des jours de tempĂȘte. Des orages. Et des grands vents. Des moments d’attente. Des impressions d’immobilitĂ©. Des ruelles sombres et lugubres. Des douaniers zĂ©lĂ©s aussi. On en a vu de toutes les couleurs. Mais au final. Ce que j’en retiens. Ce sont les arcs-en-ciel. Qui ont toujours suivis. JurĂ©. CrachĂ©.

Terminus.

Ce premier voyage est fini. Du moins presque. Du moins avec moi. Mon fils prend une autre route. Qui lui appartient. Et je sais qu’il saura se repĂ©rer. J’ai confiance. Je l’ai vu grandir. Tomber. Se relever. Il ira loin. Aussi loin qu’il le souhaitera. Et j’en suis Ă©mue. Et fiĂšre. Et un brin nostalgique. Quand je pense Ă©cole-maison, c’est ce qui me vient en tĂȘte. InstantanĂ©ment.

Tout le monde ne descend pas.

Et nous y voilĂ . Nous reprenons la route. Avec un nouvel Ă©quipage. Cette fois nous sommes deux capitaines. Évidemment, tout est Ă  refaire. Rien n’est acquis. Parce que l’Ă©quipe a de nouveaux rĂȘves. D’autres besoins. Elle a ses forces. Et ses faiblesses. Et un vĂ©cu. IndĂ©pendant. Et collectif. Ce n’est pas nĂ©gligeable.

img_0184

Revenir et repartir

Voir du pays.

Le plus beau dans tout ça. Ce qui fait qu’on a le courage de reprendre la route. Ce qui fait qu’on a l’Ă©nergie de s’Ă©lancer Ă  nouveau. Dans le vide. C’est…indescriptible. DĂ©cevant de mĂȘme. Je ne saurai jamais ce que l’on serait devenus. L’allure que notre famille aurait prise. Si on avait choisi de vivre autrement. Mais je sais que j’aime ce que nous sommes. Tellement. Et que j’ai envie que l’on continue. De dĂ©couvrir. De foncer. De vivre. Ensemble. Je veux voir mes enfants se construire. Devenir et ĂȘtre. Ce qu’ils sont rĂ©ellement. Sans pression. Ni jugement. Parce que je sais aujourd’hui. Je sais que c’est de cette façon qu’ils seront Ă  leur meilleur. Et qu’ils toucheront au bonheur. Et qu’ils auront envie de le partager. Avec d’autres. InĂ©vitablement.

Lever l’ancre.

Nous repartons donc. Sous peu. Vers de nouveaux horizons. FĂ©briles. Devant l’inconnu. Mais forts. Et confiants. D’ĂȘtre ensemble. C’est le plus beau. Quel chemin prendrons-nous? Je ne sais pas. Pour combien de temps serons-nous du voyage? Je ne sais pas plus. Ce que je sais? Je sais que j’en sortirai grandie. Et que ce sera le cas pour tout le monde. Je sais que le voyage sera une aventure. Marquante. Formatrice. Enrichissante. Pour tous. Jeunes et moins jeunes.

Et.

Avant de mettre le point final. Avant de clore. Laissez-moi vous souhaiter bon voyage. Peu importe votre destination. Peu importe avec qui vous partez. Prenez le temps de le vivre. Et de vous laisser imprĂ©gner. Et si l’Ă©cole-maison vous interpelle. Si vos pas vous y mĂšnent. PrĂ©parez-vous Ă  vivre. De grandes Ă©motions. De grandes rĂ©alisations.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s