(J21) Les humanités

 

Voir loin.

La planification de l’année scolaire 2015-2016 est déjà entamée. Je ne veux pas revivre la détresse de l’an dernier où j’ai eu à conjuguer délais serrés, contrats de dernière minute et 3 enfants. Cette année, je m’y prends d’avance, longtemps d’avance…et espère avoir la tête tranquille l’été prochain. Je rêve sans doute, mais au moins le plus gros sera fait.

Commencer par le commencement.

Je commence toujours par planifier un sujet qui est relativement facile à travailler pour moi; un ensemble de matières qui seront toutes regroupées par l’école sous l’étiquette controversée d’Éthique et culture religieuse.

Beaucoup rejettent ces sujets. Moi, je les trouve importants. Ils sont bâtisseurs de l’individu en construction qu’est mon enfant-étudiant. Ils sont des outils dans le développement de son jugement, de sa capacité d’analyse, de sa capacité à questionner. Et, parce que la formation d’éthique et de culture religieuse est aussi fondamentale à mes yeux, je la divise de cette façon:

– Bible et grandes religions

– Grec ancien

– Philosophie

Comment ça marche

Techniquement, nous accordons 1 période de 45 minutes par semaine à chacun des sujets, et ce pour les 40 semaines d’école au calendrier. C’est la planification de base…mais mon fils préfère souvent les faire en rafale durant une période de vacances.

Pour ce qui  est de l’approche, je me base généralement sur un grand thème. Bien sûr, il s’applique surtout à l’étude des religions et à la philosophie.

Sous la loupe: Bible et grandes religions

On étudie/découvre l’ancien testament pour la troisième année. Comme nous ne sommes pas croyants, nous l’abordons un peu à la façon d’un cours de mythologie. On fait des comparaisons avec les faits relatés de l’histoire, on compare sur les plans géographiques, historiques, politiques et sociaux. C’est enrichissant et ça permet de mieux connaître les bases de certains faits d’actualité.

Au programme: Christianisme et religion hébraïque:
Les livres:
Les Rois (1)
Salomon demande la sagesse
Salomon construit le temple
Salomon dédit le temple
L’avertissement du prophète à Jeroboam
Élie est nourri par les corbeaux
Élie sur le Mont Carmel
La fuite d’Élie
Achab vole une vigne
Achab meurt au combat

Les Rois (2)
Débora mène Israël
Gédéon demande un signe à Dieu
Jephté vainc contre les Midianites
Jephté vainc contre les Ammonites
La naissance exceptionnelle de Samson
Le mariage de Samson
La revanche de Samson
Samson et Dalila

Chroniques (1)
Ruth part avec Noémi
Ruth rencontre Boaz
Le mariage de Boaz et Ruth

Chroniques (2)
L’appel de Dieu à Samuel
L’Arche capturée
Le retour de l’Arche
Saül désobéit
David tue Goliath
La jalousie de Saül envers David
David et Jonathan
David épargne la vie  de Saül
Abigaïl affronte David
Saül meurt au combat

Ezra
Le retour des Juifs exilés
La reconstruction du temple
Esdras retourne à Jérusalem
Esdras confesse le péché de Judah
La confession des disciples de Judah

Néhémie
La reconstruction des murs
Néhémie vient en aide aux pauvres
L’opposition à la reconstruction
Esdras lit la loi de Dieu
Les Israélites confessent leurs péchés
La visite de Néhémie après son absence.

Projet intégratif (Bible et grandes religions/philosophie/histoire): Guerres et religions: interprétations, quêtes de pouvoir et actes de violence au nom de Dieu. Nous verrons comment la richesse et le pouvoir ont façonné certains pans de l’histoire religieuse, sociale et culturelle.

L’apprentissage prend diverses formes d’études dont la lecture des textes, le mise en contexte historique par des comparatifs sur la ligne du temps, la construction d’un arbre généalogique, la cartographie, la comparaison avec des textes religieux officiels d’autres religions, etc.

Sous la loupe: grec koine

Cette année, je souhaite me concentrer sur la revision et l’approfondissement. Ce sera le moment de refaire le tour des notions des niveaux 1 et 2 en appliquant les connaissances dans des lectures de textes religieux et philosophiques.

Éléments de revision:
– alphabet
– prononciation
– noms: première et deuxième déclinaisons
– adjectifs
– verbes
– prépositions
– phrases
– génitif
– nominatif
– datif
– accusatif
– objet direct
– articles définis
– négation
– pronoms personnels
– conjonctions
– temps de verbes: présent, imparfait

Sous la loupe: mythologie

Après avoir approfondi la mythologie grecque l’an dernier, nous nous lançons, à la demande de fiston, dans le monde de l’Afrique mythique. Au programme:

La mythologie berbère
– Croyances concernant la mort: tombes, pratiques funéraires et culte des morts
– Culte du sacrifice
– Culture mégalithique
– Cultes du Soleil et de la Lune
– Croyances partagées: avec les égyptiens, avec les Phéniciens, avec les Grecs (avant et après la bataille d’Irassa), avec les Romains (avant la romanisation, influence romaine)

Le mythes Dogons
– Histoire
– Religion: animisme dogon, cosmogonie dogon, la légende de Sirius
– Culture
– société et rites religieux: toguna, rite funéraire, cérémonie du Sigui, société des masques, Hogon, castes et organisation de la société
– architecture
– musique
– danses
– la table du renard

La mythologie Égyptienne
– Mythes: de la Création, osirien, de la mort (voyage vers l’au-delà, embaumement et jugement de l’âme), du cycle du jour
– La religion égyptienne: les concepts, les officiants, les temples et les pratiques religieuses
– Les divinités égyptiennes:
– terminologie: déclinaisons, étymologie et signes hiéroglyphiques
– historique: préhistoire, période thinite, ancien/moyen/nouvel empire, déclin, dominations perses, époques ptolémaïque et romaine
– Iconographie: diversités des représentations, zoomorphisme, anthropomorphisme, forme composite, attributs
– Panthéon: dieux locaux, triades, ennéades, divinités stellaires, humains déifiés, divinités populaires, divinités importées, Aton
– Nature: noms propres (divinités principales et secondaires), composantes de la personnalité, trilocalisation divine
– Fonctions: création de l’univers
– Temple: microcosme, statues et rites cultuels, offrande de la Maât, envoûtements
– Communication: cauchemars, songes royaux, oracles, invocations, pratiques magiques
– Les temples: histoire, fonctions, architecture, liste des principaux temples égyptiens
La mythologie kabyle
– Personnages mythologiques: ogres et ogresses, Anzar, Tseryel

La mythologie malgache

La mythologie touareg

Sous la loupe: philosophie

10 thèmes dnas lesquels l’étudiant se plonge pour une durée de 4 semaines. Des modules tantôt purement théoriques, tantôt introspectifs, tantôt plus littéraires.

– Être étudiant.

– Être une personne.

– Droits, discriminations et identités.

– L’égalité, une valeur en construction.

– Les libertés.

– Le droit. La justice. Les justices mineures.

– Sécurité et risques majeurs.

– La sûreté: un droit de l’homme.

– Opinion publique et médias.

– La Charte canadienne des droits et libertés.

Une partie de nos ressources de base.

Une partie de nos ressources de base.

Mes ressources coups de coeurs

Grec koine: Elementary Greek : un combo CD/cahier d’activités/guide d’enseignement. Je l’adore. Simple, des leçons courtes aussi, ce qui permet de faire des activités autour (flash cards, jeux de mémoire, etc) sans surcharger l’horaire. Ça a été une partie de notre planche de salut pour mon fils qui ne voyait aucune logique dans la grammaire et l’orthographe français. Si vous avez des petits étudiants qui ont besoin de savoir le pourquoi du comment et qui ont des difficultés en français, je vous suggère d’intégrer de façon régulière l’étymologie dans votre cursus. Chez nous ça a fait des merveilles!

Adventure Bible ou la La bible de l’aventure : Une bible comprenant l’ancien et le nouveau testament, faites pour les enfants avec un niveau de langue facile à comprendre. Des images, des pistes de réflexion, des liens historiques aussi. Bien que nous ne sommes pas croyants, nous l’aimons bien. C’est comme un livre d’histoires. Si vos enfants sont à l’aise en anglais, allez-y pour la version anglaise car le prix est vraiment inférieur (16.99$).

Des auteurs: Victor Hugo pour sa description de l’humain et de sa condition, Gandhi pour sa vision du combat non-violent

Des trouvailles: comme nous habitons dans le Vieux-Québec, je passe l’été à farfouiller les ventes des bouquineries. J’adore les livres des vieux cours classiques, principalement pour l’histoire du monde et des religions. On y pige ici et là des extraits, on compare avec des textes contemporains, on enrichit le contenu de base aussi. On se les procure souvent pour 1 ou 2 $ alors on n’est jamais perdants.

Académie en ligne du CNED: dans ce cas-ci, je pige des idées, exercices, contenus dans les cours d’histoire/Géographie, section EC (éducation à la citoyenneté). Ce sont des séquences de travail très denses, que l’on complète, au besoin, d’autres ressources.

Mythologica: un portail de mythologie qui nous sert de base de recherche. Par la suite, mon fils part dans un peu toutes les directions, mais il sait qu’il a un point de départ dans ce site.

Publicités

(J16) Le nerf de la guerre

 

L’horizon.

Je vois de plus en plus de gens questionner l’utilité des matières dites secondaires. Certains semblent croire que l’école, la vraie, l’utile, se limite à l’enseignement du français, des mathématiques et de l’anglais. Je dirais même que certains réduisent l’apprentissage à ces trois compétences: lire, écrire et compter. Je m’y objecte. Avec certitude, conviction et obstination. À quoi bon connaître sa langue si on a rien à exprimer. À quoi sert de savoir compter si on n’a pas appris à faire des liens, créer des estimations, faire des prévisions. L’humain est un être de communication. Mais, la distance est grande entre l’aptitude à déchiffrer un code alphabétique et celle qui consiste à comprendre un texte, à savoir en extirper la structure, à savoir trouver son idée principale. L’éducation, chez nous c’est un moyen d’élargir ses horizons, de se découvrir personnellement et à travers le monde qui nous entoure. L’éducation chez nous vise à former un individu et un citoyen responsable. Et l’éducation chez nous passe, entre autres, par la culture dite générale.

Et si aujourd’hui était la suite d’hier.

Je crois sincèrement que le meilleur apprentissasge est composé de l’étude du passé et de l’observation du présent. Et des liens que l’ont peut tisser au travers tout ça. C’est pourquoi, chez nous, les sciences, l’histoire, les langues anciennes, les arts et la philosophie côtoient les langues modernes et les mathématiques. C’est pourquoi il y a au programme, chaque année, des auteurs, des musiciens, des scientifiques, des explorateurs, etc. à découvrir. Pour moi, c’est là où les apprentissages rigoureux de l’écriture et de la lecture, entre autres, prennent tout leur sens. C’est là où le plaisir prend son élan.

Sauter sur les occasions.

À chaque année, je donne une tangente de découverte à notre année. Je dresse les grandes lignes d’un sujet que j’ai envie d’exploiter. Je me fie sur l’actualité surtout. Cette année, par exemple, notre thématique de base est la guerre, en commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale. Mais ce n’était que notre point de départ. Une fois le sujet abordé, ça peut prendre un peu n’importe quelle route. Par exemple, comme point de départ j’avais mis au programme les éléments suivants:

En géographie:

– cartographie de l’Europe de 1914 et de 2014. Comparer les changements politiques.

En histoire:

– la guerre 14-18, bien entendu: élément déclencheur, étalement, mouvance des troupes, dénouement, etc.

– la généalogie de la Reine Victoria d’Angleterre

En sciences:

– l’hémophilie

– conséquences environnementales des attaques

Éthique et culture religieuse/Philosophie:

– la quête d’indépendance nationale et la notion de liberté

Méthodologie:

– utilisation de la ligne du temps

– cartographie thématique et comparative

– construction d’arbre généalogique

Ligne du temps thématique et carte de 1914 en construction.

Ligne du temps thématique et carte de 1914 en construction.

Puis mon fils a développé de lui-même les sujets suivants:

– caractéristiques et évolution des armes et uniformes militaires

– colonisation européenne en Afrique

– exploitation et esclavagisme

– soulèvement populaire lors de la révolution russe

– rôle de la femme durant la guerre 14-18

– Apartheid: Winnie et Nelson Madela

– l’esclavagisme aux États-Unis

– le féminisme et le combat contre le racisme: comparaison de lutte pour la reconnaissance identitaire égale

– et ça continue. Les sujets s’enchaînent au fil des lectures, des documentaires. C’est comme ça que se contruisent l’éducation et la culture chez nous cette année. Une toute petite étincelle, voilà ce qui est nécessaire.

Des ressources pour partir.

Attention. Mon fils est au secondaire. Je vous suggère de parcourir ces ressources avant de les offrir à vos enfants et de juger de ce qui leur convient.

Lectures:

Au Canada… : Combats en plein ciel: Première Guerre mondiale, pilote de chasse,1916, éditions Scholastic

– Les goûters philo, éditions Milan, entre autres La Guerre et la paix [nouvelle édition]

Documentaires:

Apocalypse la première guerre mondiale ou la version livre APOCALYPSE : LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

– Sur le site de radio-canada, des topos et des documentaires pour tous les goûts

Films:

– Un long dimanche de fiançailles (Jeunet)

– Les sentiers de la gloire (Kubrick)

Quelques sites web:

– Première Guerre mondiale, ici

– Les ressources pédagogiques du Musée de la Guerre

– Des cartes commentées et animées sur Histoire à la carte

– Un numéro spécial de Géographica sur Comment la guerre a façonnée le Canada

Alors, en ce janvier de rentrée 2015, je vous souhaite que l’énergie, l’inspiration et la patience soient au rendez-vous et qu’elles perdurent pour les mois à venir!

(J7) Le temps d’aimer

Chez nous.

Notre métier nous sollicite énormément une grande partie de l’année. Durant la période des Fêtes, cependant, c’est assez tranquille. C’est le moment où l’on reprend contact et où on reprend notre souffle.

Même avec toutes les meilleures intentions du monde, on a tendance à se laisser embarquer dans un tourbillon effréné. Trop souvent, on oublie l’importance de l’instant présent. Et c’est à ce moment-ci, alors que la tempête s’estompe, que l’on réalise ce qui nous est passé sous le nez.

Alors l’Avent nous permet de nous retrouver. De constater le chemin parcouru aussi.

Je profite donc de ce dimanche pour vous donner quelques-unes de nos activités familiales de l’Avent en rafale.

Évidemment.

– Lire des contes de Noël bien emmitoufflés dans une chaude couverture.

– Faire découvrir des classiques du cinéma à nos enfants.

– Construire une maison de pain d’épices. (Ma recette).

– Fabriquer et écrire des cartes pour la famille et les amis. Et prendre une grande marche pour aller les porter à la poste.

– Choisir et décorer un sapin. Ou réinventer la tradition en créant son propre arbre de Noël. Pourquoi pas!

– Aller livrer des cadeaux surprise chez des personnes qui ont marquées notre année positivement (des biscuits, du pain, des grignottines, un tricot, etc.).

– Etc.

Mais aussi.

– Fabriquer des chandelliers ou des bougeoirs décoratifs avec des matériaux recyclés.

– S’écrire une lettre à nous-mêmes, à ouvrir l’an prochain, à pareille date.

– Imaginer un itinéraire au Père Noël, à partir d’une carte du ciel. Découvrir les constellations sur sa route.

– Un bain qui brille dans le noir ou qui se transforme en atelier de lutin artiste.

– Faire des petits casse-croûtes pour nos amis volants qui ont le courage de passer l’hiver au Québec. ( De cette façon).

– Créer une décoration pour le sapin, en famille. En indiquant l’année, cette tradition peut rapidement devenir un album souvenir au bout de quelques années.

– Célébrer le solstice d’hiver avec un brunch débordant de fraîcheur.

– Etc.

Un cadeau.

Voici des images à colorier pour vos enfants. Elles pourraient servir à faire de belles cartes de Noël, je pense.

Et, pour vous remercier, nous vous invitons à venir poster vos réalisations sur notre page Facebook (The Bees Journey) à partir du 10 décembre prochain. Nous ferons tirer au sort, parmi toutes les photos reçues, un album de coloriage, au choix). Les albums seront disponibles à prrtir de janvier prochain.

Ne nous cherchez pas tout de suite sur Facebook, nous sommes en construction!

Bees_Noel_2014_freeby